French Dutch English German Italian Polish Portuguese Spanish

Abbaye d'Auberive

Imprimer

Issue du grand mouvement monacal du XIIe siècle, l’abbaye d'Auberive est fondée en 1135 par douze moines venus de l’abbaye de Clairvaux. La première pierre est posée par l'évêque de Langres Guillenc2. La présence de Bernard de Clairvaux (saint Bernard) est attestée en ses murs. Son implantation géographique correspond aux recherches cisterciennes : une terre isolée où la maîtrise de l’eau est nécessaire pour l’installation et la vie de la communauté. En effet, la règle de l'ordre de Saint-Benoît interdisant la consommation de viande, les cisterciens développent la pisciculture. À Auberive (Alba Ripa), les moines vont ainsi canaliser l’Aube sur environ 1 km, créer un système de canaux distribuant l’eau propre et évacuant les eaux usées, édifier un bief pour le moulin leur permettant une autarcie complète.

L'abbaye d'Auberive, 24e fille de Clairvaux, atteint son apogée en termes de possessions au XIIIe siècle avec 4 maisons de ville, 14 moulins, 13 étangs, 11 granges, une mine de fer et une autre de sel. Les XIVe et XVe siècles sont peu documentés. L’abbaye souffre de la guerre de Cent Ans : le troupeau de 2 540 moutons, en 1386, est réduit à 600 têtes en 1418. L’abbaye est contrainte de mettre en fermage la plupart de ses possessions par manque de convers.Lire la suite de l'article sur Wikipedia

Aujourd'hui l'Abbaye organise des visites, des spectacles (voir son site :www.abbaye-auberive.com)

Copyright 2011. Free joomla templates |